• L'attente n'est pas la meilleure solution

    La réunion publique qui s'est tenue récemment dans notre commune avait pour objectif ( semble-t-il ) d'informer la population du démarrage des travaux d'assainissement collectif.    Il n'est jamais trop tard ( plus de 10 ans  que le sujet est d'actualité ). Il est vrai que les délais pour se mettre en conformité avec la loi se rapprochent .

    Qu'avons nous appris ? .....Les grandes lignes,.....et encore, ....quelques grandes lignes sur le calendrier des travaux,....l'emplacement des ouvrages,... quelques informations un peu plus précises, grace aux questions de quelques auditeurs.

    Ce qu'il fallait retenir:....A noter que pour obtenir une information pratique, crédible, il fallait s'adresser à l'Entreprise chargée des travaux (comble de l'ironie: si quelque chose n'allait pas, ne pas hésiter à s'en prendre à l'Entreprise.........propos qui sous couvert d'humour ne sont toutefois pas anodins )

    Peu d'informations explicitant ( arguments à l'appui ) les choix retenus pour les emplacements d'ouvrages, le tracé retenu, la maintenance etc......On aurait souhaité connaître les vraies raisons du retard considérable accumulé pour la mise en oeuvre  de cet assainissement collectif dont les conséquences ( que l'on nous prouve le contraire ) sont un financement de 52,80 % de la somme globale  par les pouvoirs publics  très en retrait des pourcentages octroyés , il y a encore quelques années aux Communes  qui démarraient le chantier de l'assainissement collectif ( il est à noter que l'emplacement choisi pour le traitement des eaux n'a pas arrangé les choses )

    Conséquences: un emprunt important : 41,86 % de la somme globale annoncée ( à quel taux d'intérêts  ?  la durée   ?. Il semble que ce soit le S.I.A.E.P. ( Graçay, St Outrille, Nohant dont la présidence est assurée par le 1er magistrat de notre Commune) qui prend en charge le remboursement ! ! ! Pour  Nohant ?  le flou.....il se traduirait par une augmentation significative du coût du m3.

    Autre point: Bien que le délai de raccordement au réseau d'assainissement soit légalement de 2 ans maximum ( pour les raccordables ), on est sommé de payer le branchement dès la réception des travaux  ! ! ! Nous supportons, nous les contribuables, la gestion globale , pour le moins contestable de la mandature en cours ( à décharge, il est vrai qu'aucun projet stucturé n'avait été présenté aux électeurs ! ! ! )

    Une note d'optimisme: Une note d'analyse récente ( Septembre 2012 ) des pouvoirs publics, conclue une série d'enquêtes par la conclusion suivante:  Il faut améliorer la participation des habitants dans l'action publique,...la possibilité de se faire entendre et d'intervenir... comment partager le pouvoir d'expertise et de décisions avec les habitants..........Des propositions sont émises pour mettre en pratique  cette action.

    A noter que beaucoup de communes pratiquent ce comportement, mais ils restent....des ......fortes têtes. A bientôt Edouard


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :