• Pourquoi pas

    Pourquoi pas ?

    Dans le contexte actuel, beaucoup de questions se posent sur la pertinence du fonctionnement de "quelques institutions", notamment sur l'écart observé entre la forme et l'esprit. Nous parlons des élections Municipales pour les Communes dont la population est égale ou inférieure à 1000 habitants et qui n'a ....à disposition....q'une liste unique de candidats.

    Prenons une situation en exemple, qui semble caricaturale, mais qui existe. Elle résulte de l'application des modifications apportées aux règles de fonctionnement des dernières élections Municipales ( Communes de moins de 1000 habitants )

    De quoi s'agit-il ? Rappelons que dans ces Communes, bien souvent une seule liste sollicite les suffrages de la population ( peut-être par des contraintes : obligation pour les candidats d'une inscription préalable ? pas de possibilité pour l'électeur d'ajouter une personne en cours de scrutin ?  etc ...., et pratiquement une certitude ...la personne qui ne passe pas au 1er tour  a de fortes chances d'être élu au 2ème tour, compte tenu des dispositions prises....majorité relative .... ).

    Finalement, est ce un problème ? OUI et non. La logique voudrait que soit nommé 1er Magistrat de la Commune , celui ayant obtenu le plus d'opinions favorables parmi les suffrages exprimés. Rappelons que nous parlons de Communes de moins de 1000 habitants qui présente une liste unique, cela ne concerne donc pas les listes où la population est supérieure à 1000 habitants  et la procédure différente

    Que proposons nous ? Que le choix après résultats se porte sur la moitié des candidats "admis" plus un. Exemple Pour un conseil Municipal de 11 personnes, l'élection du 1er Magistrat se ferait parmi les 6 premières personnes  ( dans l'ordre des suffrages obtenus )  Même raisonnement pour les adjoints.

    La logique. Cette pratique permettrait aux Conseillers Municipaux qui viennent d'être élus de respecter le choix des électeurs, car , rappelons que la "nomination" pratiquée actuellement  n'est pas forcément le reflet du souhait des électeurs  ( petite faille, mais éventuellement lourde de conséquences ) 

    Nota: Cette proposition ne doit pas soulever de contestations...., compte tenu , nous n'en doutons pas, du respect des acteurs de la future Assemblée Municipale, en leur âme et conscience...............  des ELECTEURS, ..................donc de la DEMOCRATIE.

    A bientôt pour quelques propositions d'amélioration de la " transparence" EDOUARD


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :